Utiliser des photos de stock pour des couvertures de livres

Dans certains cas, utiliser des photos de stock pour une couverture de livre peut se révéler problématique. Bien que cela soit bien moins coûteux que d'embaucher un artiste freelance pour concevoir une couverture originale, il existe cependant des inconvénients évidents, sur lesquels nous allons ici nous pencher. Tout d'abord, n'importe qui peut obtenir le droit d'utilisation de la même photo de stock, ainsi votre sélection pourrait se retrouver sur la couverture d'un autre livre, ou dans une campagne publicitaire d'une industrie complètement différente. De plus, l'image peut être utilisée pour faire la promotion d'un produit avec lequel vous pourriez ne pas vouloir être associé. 

Ceci étant dit, les photos de stock représentent clairement la solution au coût le plus avantageux pour illustrer votre livre. Nous allons partager avec vous ci-dessous plusieurs conseils de bon sens à suivre dans la sélection de la couverture de votre œuvre.  

Comprendre les droits d'utilisation

Avant de porter votre choix sur une photo de stock en particulier, assurez-vous d'avoir lu les détails du contrat de licence. Certaines agences de photos de stock se réservent le droit de révoquer votre droit d'utilisation à tout moment, au cas où elles auraient besoin de retirer le contenu de leurs archives, ou en cas de litige avec le photographe. Si cela arrive, vous serez obligé de cesser la vente de tout livre ayant comme couverture la photo de stock, et de remplacer celle-ci par une autre image. 

À Shutterstock, nous avons créé deux types de licences : Standard et Plus. La licence Standard vous permet d'imprimer jusqu'à 500 000 copies d'un livre, alors que la licence Plus vous permet d'imprimer autant de copies que vous le souhaitez. En suivant nos conseils de base sur le comportement à adopter lorsque vous utilisez des photos de stock pour des couvertures de livres, vous pourrez vous assurer que ces droits d'utilisation ne pourront pas être révoquées.  

Tenez compte du public cible

Vous devriez sélectionnez une photo n'étant pas trop « cliché », tout en étant attrayante pour votre marché cible. Par exemple, si vous écrivez une nouvelle de science-fiction dystopique, il sera plus approprié de sélectionner une photo illustrant un monde futuriste, plutôt qu'une photo générique de robot. Plus votre photo sera générique, plus il est probable qu'elle sera utilisée pour une dizaine d'autres couvertures de livres. 

Personnalisez la photo

Même d'importants éditeurs tels que Penguin utilisent des photos de stock pour leurs couvertures de livres, mais pour différencier leur produit, ils modifieront l'image en ajoutant de nouvelles illustration, un texte intéressant, et d'autres effets visuels. De la même façon, si vous trouvez une photo de stock adaptée à votre récit et public cible, vous devriez vous aussi la personnaliser. 

Par exemple, si vous sortez une nouvelle parlant de zombies, vous pouvez sélectionner une photo d'une foule, changer la couleur de peau des sujets présents sur la photo pour la faire apparaitre en vert et marron, et dessiner quelques marres de sang en arrière-plan. Choisissez une police glauque pour votre titre, ajoutez un effet « lens flare » ou un effet de flou, et vous voici avec votre propre couverture semblable à aucune autre !


Vous avez besoin d'images pour votre projet ? La collection impressionnante de plus de 70 millions d'images de Shutterstock peut vous aider ! Découvrez ce que notre bibliothèque peut vous offrir.


  • Cet article vous a-t-il été utile ?

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?