Droits de licence pour la musique d'un film

Lorsque vous choisissez la musique d'un film, il est extrêmement important d'obtenir les droits de licence au préalable. Vous ferez sinon l'objet de poursuites légales de la maison de disques, de l'éditeur de musique ou de toute personne qui possède les droits. Cela constitue également un mauvais départ dans votre relation avec l'industrie de la musique, car vous devrez probablement acquérir d'autres droits de chansons à l'avenir. Lorsqu'il est question de droits musicaux, suivre les consignes à la lettre est le seul moyen d'obtenir cette balade parfaite pour la scène la plus forte de votre film. Nous présentons ci-après les bases des droits musicaux, y compris les frais types et comment organiser votre demande. 


Vous recherchez une musique de haute qualité pour votre production ?
Shutterstock propose des pistes de haute qualité à des prix simples et directs.
Commencez votre recherche maintenant.


Quels sont les principaux types de licences ? 
Licence de synchronisation : également appelée « sync », cette licence permet à un réalisateur de film d'utiliser un morceau de musique en lien avec une vidéo. Pour obtenir cette licence, vous devez contacter le détenteur des droits d'auteur. À moins qu'il ne s'agisse d'une chanson auto-produite, le propriétaire sera probablement l'éditeur de musique. Les deux principales maisons d'édition sont ASCAP et BMI, mais vous pouvez découvrir qui possède et gère les droits d'auteur en visitant le site www.ASCAP.com/ace. 

Licence d'utilisation principale : Alors que la licence de synchronisation vous donne le droit d'associer une chanson particulière à un support visuel, elle ne vous permet pas de réenregistrer, échantillonner ou transformer cette chanson. C'est à ce moment qu'intervient la licence d'utilisation principale. Dans la plupart des cas, vous devez contacter la maison de disques associée à la chanson.  

Quel est le montant des droits d'auteur ?
Bien que les droits d'auteur peuvent fortement varier d'un cas à l'autre, il existe des facteurs qui influencent le coût final. Vous devez d'abord déterminer l'importance de la musique dans votre film, y compris la longueur de la chanson et le nombre de fois où elle apparaîtra. On distingue également ce qui suit : sortir le film sur DVD, streaming en ligne ou syndication TV. C'est ce qu'on appelle un « contrat à étapes » et la négociation de tous ces droits en même temps permet souvent d'économiser de l'argent au lieu de les traiter séparément. Utiliser la chanson sur une piste CD nécessite également sa propre licence, gardez ceci en tête.  

Même si l'on sait ces détails à l'avance, tous les frais peuvent être négociés, il n'existe donc pas de règle absolue pour les maisons de disques et éditeurs pour facturer un certain montant. Ceci est particulièrement vrai si vous produisez un film indépendant ou éducatif et si vous prévoyez de visionner votre film lors de festivals, cela coûtera seulement environ $1000 pour cette licence. 

Comment dois-je procéder ?
Vous devez d'abord fournir tous les détails importants sur votre projet de film à la maison de disques/ l'éditeur. Ceci peut inclure un synopsis de base, le budget de production total et comment vous prévoyez d'utiliser exactement la chanson. Le dernier point est particulièrement important, car le titulaire des droits d'auteur veut savoir comment la chanson sera associée aux supports visuels. Est-elle dans les génériques de début ou de fin, ou à un moment charnière de l'histoire ? Passe-t-elle une seule fois ou s'agit-il d'un thème récurrent qui met en valeur certains moments clés ? Plus vous fournirez d'informations sur l'utilisation prévue de la chanson, plus vous aurez des chances que votre demande soit acceptée.

  • Cet article vous a-t-il été utile ?

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?