Comment utiliser un appareil photo DSLR

De nos jours, les photographes talentueux ont la capacité de créer des images très professionnelles avec un appareil photo SLR numérique. Cette technologie considérée comme extrêmement chère est maintenant accessible à de nombreux consommateurs. À première vue, cela semble intimidant mais avec suffisamment de pratique, n'importe qui peut apprendre à utiliser un appareil photo DSLR pour ses projets personnels. Nous présentons ci-après la fonctionnalité de base de l'appareil photo et comment profiter des réglages manuels qui offrent un contrôle remarquable sur votre image finale.   


Vous avez besoin d'images pour votre projet ? La collection impressionnante de plus de 70 millions d'images de Shutterstock peut vous aider ! Découvrez ce que notre bibliothèque peut vous offrir.


Comment fonctionne un DSLR ?
DSLR est l'abréviation de « digital single-lens reflex » (appareil photo réflex numérique), qui signifie qu'il a l'allure classique des appareils photo réflex numériques mais qu'il est également doté d'un capteur d'imagerie numérique. Un DSLR utilise un seul objectif mais vous pouvez généralement le remplacer avec une grande variété de types d'objectifs. La plupart des modèles ont un viseur standard et un écran LCD qui est utile lorsque le viseur est inaccessible. De nombreux appareils photo DSLR commercialisés après 2008 peuvent également enregistrer une vidéo haute définition, ce qui en fait le choix idéal pour les réalisateurs indépendants. 

Modes de prise de vue
Avant d'apprendre à utiliser un appareil photo DSLR en mode manuel, il existe quelques modes de prise de vue qui sont plus faciles pour les débutants. Ils peuvent vous aider à effectuer rapidement un réglage de manière à ne pas rater le plan. Ils représentent également un excellent point de départ pour vous familiariser avec un nouvel appareil photo. Après avoir effectué quelques photos en mode automatique, testez ces réglages :

  • Priorité obturateur : Ce mode semi-automatique vous permet d'ajuster la vitesse de votre obturateur (période pendant laquelle votre obturateur reste ouvert pour une photo), et l'appareil photo s'occupe de l'ouverture.

  • Priorité ouverture : Comme la priorité obturateur, ce mode vous permet de régler l'ouverture exacte (quantité de lumière autorisée dans votre obturateur), tandis que l'appareil photo détermine une vitesse d'obturateur appropriée.

  • Programme : Ce mode comble l'écart entre la commande semi-automatique et entièrement manuelle. Si vous changez la vitesse de l'obturateur ou l'ouverture, votre DSLR ajuste les réglages correspondants pour conserver la même exposition. Il s'agit d'un mode intelligent utilisé lorsque vous démarrez dans le monde de la photographie manuelle.   

  • Manuel : Ce mode offre un contrôle total sur votre appareil photo. Pour vous aider à régler la bonne exposition, les DSLR ont généralement un indicateur d'exposition dans le viseur qui sert de guide. Vous êtes toutefois libre de choisir les réglages que vous voulez. 


Configuration de votre vitesse ISO
Lorsque vous vous êtes familiarisé avec les principaux modes de votre appareil photo, nous recommandons de tester les paramètres de vitesse ISO. Plus la vitesse ISO de votre appareil photo est élevée, plus il est sensible à la lumière. Par exemple, si vous prenez une photo avec une vitesse ISO lente (environ 100) puis une à une vitesse plus élevée (environ 800), vous verrez immédiatement la différence. 

Les photos prises avec une vitesse ISO lente auront une pixelation réduite, mais l'appareil photo utilisera égalent une vitesse d'obturateur lente, il y a ainsi de bonnes chances que l'image soit floue. D'autre part, l'image ISO rapide sera plus nette dans des conditions de faible éclairage. Dans la plupart des cas, vous devez choisir la vitesse ISO la plus lente qui laisse entrer suffisamment de lumière mais qui ne floute pas votre image. 

Configuration de l'ouverture
Entretemps, le réglage de l'ouverture (ou diaphragme) détermine la largeur d'un obturateur ouvert. Il est mesuré avec la fraction « f/[nombre] », où « f » est la longueur focale et le « nombre » est la taille d'ouverture. Cela signifie que f/8 est une ouverture plus grande que f/13. Plus le nombre est grand, plus l'ouverture est petite. Cette mesure est également appelée « f-stop ». 

Avec une grande ouverture (et donc un petit f-stop), vous commencez à avoir une plus grande profondeur de champ, ce qui fait que l'arrière-plan de l'image est flou. D'autre part, le fait de réduire l'ouverture (et donc d'augmenter le f-stop) ramène davantage le cadre dans la mise au point, mais laisse également entrer moins de lumière dans l'appareil photo. 

Configurer la vitesse de votre obturateur
Puis, testez différentes vitesses d'obturateur pour voir comment réagit votre DSLR. Les vitesses d'obturateur réduites vous permettent de capturer un sujet qui se déplace rapidement avec des résultats nets, mais laissent entrer moins de lumière dans l'appareil photo, l'image est donc relativement plus sombre. Au contraire, des vitesses d'obturateur longues peuvent produire un flou fascinant qui visualise le mouvement (ex. un guépard se lançant à l'assaut de sa proie) et laisse entrer davantage de lumière. Cela en fait un réglage intelligent pour les environnements vraiment sombres.

  • Cet article vous a-t-il été utile ?

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?