Comment créer un effet de flou de mouvement

Le flou de mouvement est un excellent moyen d'accentuer tout mouvement se produisant dans une photo, une vidéo ou une animation. Cet effet est utilisé tout le temps dans la photographie sportive, les courses de Formule 1, et les images d'une vie urbaine animée, mais il peut être utilisé dans pratiquement n'importe quel scénario. En substance, le flou de mouvement recrée la perception naturelle de l'œil humain, donc dans de nombreux cas, une action aura l'air étrange s'il n'y a pas une sorte de flou. Ci-dessous, nous avons décrit quelques techniques simples pour créer un flou intentionnel dans votre travail.


Vous avez besoin d'images pour votre projet ? La collection impressionnante de plus de 70 millions d'images de Shutterstock peut vous aider ! Découvrez ce que notre bibliothèque peut vous offrir.


Stabilisez votre appareil photo
Il existe deux méthodes principales pour obtenir un flou de mouvement de qualité : capturez une image d'un sujet en mouvement ou déplacez la caméra tout en prenant des photos d'un sujet immobile. La plupart du temps, vous allez faire le premier, il est donc important que votre appareil photo soit parfaitement stable lorsque vous prenez ces photos. Nous vous recommandons d'investir dans un trépied robuste, mais si vous n'avez pas les ressources financières nécessaires, vous devriez au moins installer votre appareil photo sur une surface plane et solide. 

Avec votre appareil photo parfaitement stable, tout mouvement capturé provient du sujet lui-même. Cela vous permettra d'affiner la vitesse d'obturation et d'autres paramètres de l'appareil photo, de sorte que vous créerez les conditions idéales pour une quantité parfaite de flou.  

Ralentissez l'obturateur
En fin de compte, le flou de mouvement se produit parce que l'obturateur de la caméra reste ouvert assez longtemps pour capturer le mouvement. Plus votre obturateur reste longtemps ouvert, plus vous pourrez réaliser du fou de mouvement. Cela vous oblige à régler une vitesse d'obturation plus lente. Les obturateurs rapides fonctionneront de l'ordre de 1 / 1000ème de seconde, voire plus vite, tandis que les obturateurs plus lents peuvent rester ouverts pendant quelques secondes à la fois. Avec ces premiers, il sera extrêmement difficile de capturer le flou de mouvement, mais avec ces derniers, presque n'importe quel mouvement créera l'effet de flou voulu.   

Alors, quelle est la vitesse d'obturation idéale ? Chaque situation est différente et tout dépend de votre sujet. Par exemple, si vous prenez des photos d'un guépard en pleine course (attention !), la vitesse d'obturation doit être réglée sur le côté le plus rapide. D'autre part, les photos de personnes marchant autour d'un boulevard du centre-ville peuvent probablement utiliser un obturateur plus lent. Vous devrez également tenir compte de la quantité de lumière dans votre prise de vue, car les obturateurs lents laisseront également entrer plus de lumière dans l'appareil photo. Avec un peu de pratique et d'expérimentation, vous trouverez un juste milieu entre le flou de mouvement et l'exposition globale. 

Utiliser le mode Priorité ou Manuel
Lorsque vous êtes suffisamment à l'aise avec les bizarreries de votre appareil photo, vous pourrez mieux agir sur l'image finale si vous utilisez le mode priorité à l'obturation ou le mode manuel. Ces deux modes fournissent beaucoup plus de contrôle que l'automatique, vous permettant de sélectionner avec plus de précision le vitesse d'obturation précise, l'ouverture, et plus encore. Nous vous recommandons de commencer par Priorité à l'obturation, qui vous permet de régler la vitesse d'obturation, puis d'optimiser automatiquement les autres paramètres. Lorsque vous vous sentez plus confiant, passez au mode Manuel. N'ayez pas peur de faire des erreurs en cours de route !

  • Cet article vous a-t-il été utile ?

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?