1080p vs. 1080i

Actuellement, la plupart des télévisions haute définition ont deux modes d'image avec des noms similaires : 1080p et 1080i. Elles ont la même résolution d'écran, quelle est donc la différence entre les deux modes ? Nous allons étudier ci-après les principales différences lorsqu'on compare 1080p et 1080i.
 

Balayage entrelacé

Commençons par les abréviations — 1080p est l'abréviation de 1080 « balayage progressif », tandis que 1080i est l'abréviation de « balayage entrelacé ». Dans un balayage entrelacé, les lignes paires et impaires de pixels sur votre écran s'allument en alternance. Chaque groupe de lignes est appelé un « champ ». Comme les champs clignotent rapidement (30 fois par seconde !), vos yeux ne remarquent pas le changement et votre cerveau perçoit une image complètement assemblée. Le nombre 1080 fait référence au nombre de pixels verticaux. Chaque champ dans un balayage entrelacé comprend 540 pixels, et en ajoutant chaque champ vous obtenez un total de 1080 pixels verticaux.
 

Balayage progressif

Le balayage progressif prend ensuite une approche différente pour 1080 pixels également, balayant chaque ligne progressivement. Votre écran actualise chaque ligne 60 fois par seconde. Comme vous pouvez l'imaginer, ceci est plus difficile à réaliser technologiquement, mais les résultats en valent la peine.

Qualité de l'image

Même si vous utilisez le même nombre de pixels verticaux, les images produites avec 1080p sont généralement de meilleure qualité que celles produites avec le balayage entrelacé. 1080p fait souvent référence à la « haute définition intégrale » pour le distinguer des images de moins bonne qualité produites avec 1080i ou 720p.
 
La différence de qualité entre 1080i et 1080p est particulièrement observable pendant les scènes qui impliquent beaucoup de mouvements, comme un combat épique entre Batman et Superman, ou une course poursuite dans Midtown Manhattan. Le balayage entrelacé produit souvent un effet de flou ou de déchirement pendant ces scènes avec beaucoup de mouvements.
 
En plus du mouvement, la qualité de l'image est également affectée par la taille de votre écran. Les changements de netteté et de clarté entre 1080p et 1080i sont visibles pour la plupart des spectateurs sur de très grands écrans. Mais à moins d'avoir une vision surhumaine, vous ne remarquerez probablement pas autant de différences sur des écrans plus petits. Pour ceux d'entre nous qui ont une vision moyenne, il nous faut une TV qui a au moins 42 pouces pour observer une légère différence entre les formats. Quasiment toutes les télévisions haute définition fabriquées de nos jours peuvent « désentrelacer » les signaux 1080i pour qu'ils aient le même aspect que pour 1080p. Un spectateur ordinaire aura ainsi du mal à faire la différence.
 

Confusion des câbles

Les entreprises de câbles fournissent parfois une image 1080i mais compriment considérablement les données pour prendre moins de bande passante. Ce processus peut ternir les détails ou entraîner des dégradés de couleurs pixelisés, notamment dans les scènes avec beaucoup de mouvements. Il s'agit toujours techniquement de HD, mais pas de la même qualité qu'une « vraie » HD ou qu'une HD « intégrale ». 


Vous êtes à la recherche du clip parfait pour votre production vidéo ?
Shutterstock en possède des millions ! Explorez notre collection.


  • Cet article vous a-t-il été utile ?

Vous ne trouvez pas ce que vous cherchez ?